Forums Infos
26-05-2019
CLEDEN CAP SIZUN (29)

09-06-2019
QUEMENEVEN (29)

19-06-2019
SILFIAC (56)
Localiser sur la carte
Résultats connus pour Silfiac

29-06-2019
FOUGERES (35)

06-07-2019
LANDIVISIAU (29)

11-08-2019
SAINT GUYOMARD (56)

15-08-2019
CORLAY (22)

07-09-2019
BRANDIVY ETANG DE LA FORET (56)


Voir les détails
1975 Rocamadour - Marseille - 600 km à cheval

(1546 mots dans ce texte )  -   lu : 2971 Fois     Page Spéciale pour impression

Les randonneurs sont l�  titrait


Les randonneurs équestres venus de plusieurs départements du Sud-ouest sont arrivés hier à Marseille après plusieurs jours de voyage. Ils se sont rassemblés à 15 heures devant la mairie, au nombre d'une vingtaine et, sous l'oeil étonné des Marseillais, ils ont gagné les écuries du boulevard Viton après avoir emprunté la Canebière, le cours Lieutaud et le Prado. Aujourd'hui dans le cadre de la Journée du tourisme équestre, après un repos bien mérité, chevaux et cavaliers vont faire une entrée remarquée dans l'enceinte de la Foire, à 10 h 30. La randonnée qu'ils viennent d'accomplir est la démonstration qu'à I'heure des autoroutes, le cheval est encore le meilleur moyen de voyager au contact de la nature.


 

Rocamadour - Marseille : une randonnée équestre de 600 kilomètres, loin des routes et des villes...
(Le MERIDIONAL du 20 avril 1975)

MM Jean Poggioli et Alain Grobon-Ghiglione accueillent les randoneurs � l'entr�e de la Foire.

 

Dans notre siècle ultra mécanisé, la moindre manifestation d'un retour à cette nature que l'homme condamne mais sans laquelle il est lui-même condamné, nous apparaît comme une merveilleuse échappée sur un monde que l'on voudrait plus accessible.

L'évasion qu'autorise le cheval, est certainement le principal facteur de l'engouement de plus en plus grand que suscite la pratique du sport équestre.

Quelques heures de promenade à travers champs et bois constituent déjà une merveilleuse cure de jouvence; que dire alors d'une randonnée de plusieurs jours selon un itinéraire qui ignore totalement les routes macadamisées et les grands centres urbains pour serpenter de village en village au gré de délicieux chemins et d'espaces sans limites ?

Les cavaliers arrivés vendredi à Marseille ont vécu cette passionnante aventure placée, sous le signe du grand air et de la liberté. Partis de Rocamadour le 6 avril, ils ont franchi près de 600 kilomètres, en douze jours par étapes quotidiennes, qui leur ont permis de goûter pleinement les joies de la nature, et de l'équitation.

Le LARZAC sous la neige

M. Pradelle, président de l'Association régionale du Tourisme équestre Midi-Pyrénées qui conduisait ce groupe de neuf cavaliers représentant tous les établissements professionnels de la région, nous a fait un récit enthousiaste de cette chevauchée loin des autoroutes et des fumées d'échappement...

"...Nous avons traversé le Larzac sous la neige, et nous avons même essuyé une tempête dans cette région. Il ne faisait pas chaud je vous l'assure!

Aussi, la halte à La Couverte-Auarade, ancienne Commanderie des Templiers, a été très bien accueillie, puis nous~avons fait étape dans un village particulièrement indiqué : La Cavalerie,ancienne garnison de la cavalerie française...

Dans la plaine de L'Hérault nous nous sommes arrêtés à Saint Jean de Foss; puis à Saint-Georges d'Orcques ^ù nous avons été reçus de façon très sympathique par un loueur de chevaux.

Je dois d'ailleurs préciser que nous avons reçu partout un excellent accueil.

Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, samedi dernier, nous avons fait la jonction avec les cavaliers arrivant d'autres directions et nous avons pris contact avec Henri Roque, mon homologue pour la région Provence Côte d'Azur"...

Coucher de soleil sur la CAMARGUE

Très jolie traversée de la Camargue avec un fantastique coucher de soleil et un vol de flamants roses.

Nous avons fait sensation dans les, rues de Salon que nous avons traversées avant d'être reçus magnifiquement chez Henri Roque.

Les Alpilles ont été franchies sous la conduite de notre hôte et à Velaux, M: Jouve nous attendait.

A Marseille nous avons retrouvé le macadam et un impeccable service d'ordre qui nous a permis de circuler sans problèmes à travers la ville.

Pour les cavaliers qui y ont participé, c'est certainement la plus longue promenade équestre réalisée. Tous en sont enchantés et... prêts à recommencer.

Nos plus longues étapes ont été celles des Saintes Maries aux Baux, (75 km) et la précédente Peyrolles-Les Saintes (70 km).

A part la neige qui a quelque peu perturbé notre avance. pas de difficultés particulières: Nos chevaux sont en pleine forme et pourraient très bien effectuer le voyage retour...

Mais le temps nous manque, et nous repartons cet après-midi par la route, nos montures étant rapatriées par camions...

Voilà, l'aventure est terminée, mais nous, espérons qu'elle incitera bien des Marseillais à s'initier aux saines joies du tourisme équestre. Ceux qui y ont goûté, ne peuvent plus s'en passer..."


 

 

20 cavaliers sur les routes m�ridionales - Le Proven�al du 20 avril 1975

De Rocamadour, d'Auch, de Rodez, Ils sont partis pour une randonnée de 800 kilomètres qui s'achève aujourd'hui, à Promo-Loisirs. Ils, ce sont les cavaliers randonneurs qui, à travers les routes du Sud Ouest at du Sud-Est, ont voulu démontrer, que le cheval est encore la meilleure façon da voyager, au contact de la nature. Partis le 6 avril, ceux de Rocamadour, de l'Aveyron et du Gers faisaient leur jonction avec les Provençaux d'Henri Roques. Le 14, ils étaient à Arles. Le lendemain, ils traversaient les Alpilles pour gagner, par Glanum et Saint-Rémy, Salon, puis, hier matin, ils prenaient le départ du Collet-Rouge de Vitrolles... Hier, à 3 heures de l'après-midi, ils arrivaient à leur point de ralliement, l'Hôtel de Ville de Marseille. Frais et Fringants, malgré les fatigues de la route, ils ont ensuite remonté la Canebière, le cours Lieutaud et le Prado, pour gagner par le boulevard Michelet, leur dernière gîte d'étape.

Ils en repartiront ce matin, pour une étape beaucoup plus courte : des écuries du boulevard Viton au parc Chanot où ils arriveront à 10 heures et demi. Cette initiative de l'Association Nationale du Tourisme Equestre (ANAT) suscitera, on l'espère, beaucoup d'imitateurs.


 

Ca s'est passé hier : De Rocamadour au Parc Chanot, 600 kilomètres à... cheval
(Le PROVENCAL du 20 avril 1975)

De Rocamadour au Parc Chanot, 600 kilom�tres � cheval - le Proven�al du 20 avril 1975

Ils étaient reçus, hier matin, à Promo-loisirs avec tous les honneurs dus à leur exploit : 600 km à cheval, en douze jours, pour rejoindre le Parc Chanot depuis Rocamadour, dans le lot.

Voici leur histoire,

Le 6, avril, à Rocamadour. s'effectue un rassemblement peu ordinaire : celui de neuf cavaliers. représentant des établissements de louage de chevaux du département du Lot. A leur tête, Maurice Pradelle, président Midi Pyrénées de l'Association de tourisme équestre. La petite troupe va traverser le Larzac sous la neige ("c'était en ces premiers jours d'avril, le début de l'hiver"), et même essuyer une belle tempête. Deux haltes. seront effectuées dans le Larzac, à la Couverto Arado, une ancienne commanderie de Templiers, et à La Cavalerie, poste de garnison de l'armée depuis longtemps désaffecté.

Les randonneurs à cheval ont ensuite abordé la plaine de l'Hérault à $aint Georges d'Orques, M. Laurent, leur hôte d'un soir, s'est porté à leur rencontre à cheval.

Samedi 12 avril, le groupe s'agrandissait et réalisait sa jonction aux Saintes.Maries avec les cavaliers conduits par Henri Roque. "l'homme à cheval de la Provence".

La traversée de la Camargue a été fantastique raconte Maurice Pradelle. "Nous avons rencontré des compagnies .de flamants roses, leur envol dans le soleil couchant était féerique". Fantastique aussi, la balade à travers les Alpilles sous la conduite de Henri Roque, heureux de faire découvrir à ses pairs les beautés de son "domaine". Les randonneurs ont "également conservé un bon souvenir de leur halte aux Collets rouges à Vitrolles; leur hôte, M. Jouve, leur avait réservé un accueil amical à Velaux.

Pour la plupart des randonneurs - ils étaient seize en tout - cette participation à Promo-Loisirs a constitué, une double "première". D'abord, la longueur de l'itinéraire : 600.km pour ceux de Rocamadour. Et ensuite. la remontée de la Canebière, à cheval. Ce n'est pas une expérience que font beaucoup de cavaliers, même confirmés !

Il faut dire que les chevaux et les hommes. n'apprécient pas outre mesure le macadam. Les, randonneurs au cours de leur expédition ont emprunté exclusivement des sentiers et des petits chemins. Ils n'ont goûté à l'asphalte qu'aux abords de Marseille et lors de la traversée de Salon.

Hier. matin, tous étaient en forme, montures et cavaliers. Notre plus longue étape, raconte Maurice Pradelle, a été la liaison les Saintes - les Baux : 75 kilomètres et aussi Peyrolles - Les Saintes: 70 km.

Ce ne sont pas des distances, que peuvent parcourir en une jourmée des cavaliers moyens. Dans le département du Lot, remarquablement équipé pour le tourisme équestre, appelé à un grand avenir, les gîtes sont distants au maximum de 35 km (on peut du reste obtenir à Promo-Loisirs, tous les renseignements souhaitables au stand du Quercy, Limousin, Périgord)

Dois-je vous donner ce dernier détail ? Les cavaliers du Lot, Denis Letartre, Jean-Claude Vidille, Pierre Passemard, Ludovic Wurfbain et Maurice Pradelle, ont quitté Marseille hier après midi en voiture et leurs chevaux à bord de camions.

M. J. L.




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :
Annonces

 Animaux : ( )
 Emplois-stages : ( )
 Matériel : ( )
 Véhicules : ( )
 Hébergements : ( )

Consulter  

Photo superu
Plougonven Coatélan 29 octobre
Ephémérides
En ce jour...
2019
Je n'ai pas assisté à beaucoup de courses de spermatozoïdes mais j'ai donné beaucoup de départs.
(Olivier de Kersauson)
Nos partenaires

Le portail de la Région BRETAGNE

Temps : 0.124 seconde(s)