Forums Infos
11-08-2019
SAINT GUYOMARD (56)

15-08-2019
CORLAY (22)

07-09-2019
BRANDIVY ETANG DE LA FORET (56)

22-09-2019
BANNALEC (29)

27-09-2019
PLOURIVO (22)

06-10-2019
LANMEUR (29)

12-10-2019
LE PERTRE (35)

--



Voir les détails
1979 - Florac 125 Km en Lozère...

(674 mots dans ce texte )  -   lu : 2135 Fois     Page Spéciale pour impression

Je n'avais jamais vu de course d'endurance.

Vous non plus ?

Alors découvrez celle-ci avec moi : Florac (Lozère), 6 h du matin, Départ de la course prévu à 6 h 30, Les 79 par­tants s'affairent dans la lumière des phares et des lampes électriques. Effer­vescence confuse, on finit d'installer sa selle (western ou classique) on ajuste les cloches, les guêtres ou les protège ­boulets. Les cavaliers (dont une ving­taine de cavalières) vont partir en groupe... et croyez-moi, c'est assez impressionnant une "troupe" de 79 chevaux qui, dans le désordre le plus complet, démarre qui au trot, qui au galop, qui au pas au coup de pistolet dont la flamme et la détonation vien­nent percer les ténèbres de l'aube naissante. On voit même quelques cavaliers qui courent déjà à côté de leur monture...

Les points de rencontres

Une fois les cavaliers partis, le point de rencontre sera le premier contrôle vétérinaire, au kilomètre 20. Les chevaux arrivent par groupe de deux ou trois, leur temps d'arrivée est soigneusement noté, ils ont 30 mn pour se reposer, boi­re et manger après un contrôle vétérinai­re qui leur donne - ou pas - "le feu vert" pour la prochaine étape. Notons que pour une telle course une dizaine de vétérinaires est nécessaire. Ils étaient encadrés à Florac par le Docteur P. Granier, un des principaux spécialistes de l'Endurance.

A QUI LA FAUTE ?

La vérité n'est jamais bonne à cacher.

Trois chevaux sont morts à l'issue de cette course d'endurance. Triste bilan pour un sport pratiqué par les amoureux du cheval ! Ce malheur ne doit plus se reproduire : il faut organiser sérieusement cette discipline naissante car si de tels "abus" se répétaient, la course d'endurance serait vouée à dispa­raître aussi rapidement qu'elle est née

 

Je ne pensais pas qu'il y eut un grand suspens dans ce type d'épreuve, je me trompais: X est en tête, à une minute de Y mais le plateau des Causses lui sera fatal, il devra ralentir ou s'arrêter... etc... etc... autant de commentaires que l'on entend à chaque étape vétérinaire... et le suspens demeure, un peu comme dans une course cycliste ou automobile - même si la comparaison n'est ni idéale, ni de bonne augure !

Les points de rencontre avant l'arrivée seront au kilomètre 76 (45 mn d'arrêt) et au kilomètre 104 (30 mn d'arrêt). Beaucoup de chevaux seront éliminés (32) par les vétérinaires avant le kilomè­tre 125, l'arrivée : le coeur bat trop vite, la récupération est insuffisante ou le cheval accuse une trop grande fatigue. Un camion vient alors le chercher pour l'emmener à un box bien mérité.

Sur la course, plusieurs points de vision sont prévus pour le public qui peut ainsi voir les cavaliers évoluer sur plusieurs kilomètres, comme au col du Sapet ou au pont du Tarn.

Côté course proprement dite, deux cou­ples sont en tête - ex aequo - au dernier contrôle vétérinaire: Jean-Luc Chambost et Kid (8 ans - Origines Inconnues) et Chrystel Letartre et Barol (12 ans - Selle Français).

Finalement, le jeune vétérinaire passera la ligne d'arrivée le premier sous les chaleureux applaudissements du public, composé essentiellement d'habitants de la région. Notons que nous avons pu voir un peloton de 5 cavaliers arriver ventre à terre à l'entrée de la dernière ligne droite... pour des chevaux qui viennent de courir 125 km, ce n'est pas mal !

Alain de Grandsaigne

Sources : archives de D. Letartre




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :
Annonces

 Animaux : ( )
 Emplois-stages : ( )
 Matériel : ( )
 Véhicules : ( )
 Hébergements : ( )

Consulter  

Photo superu
Landivisiau 03 août
Ephémérides
En ce jour...
2019
Un bon vin est un vin qui rend heureux celui qui le boit.
Nos partenaires

Le portail de la Région BRETAGNE

Temps : 0.1094 seconde(s)