Forums Infos
26-05-2019
CLEDEN CAP SIZUN (29)

09-06-2019
QUEMENEVEN (29)

19-06-2019
SILFIAC (56)
Localiser sur la carte
Résultats connus pour Silfiac

29-06-2019
FOUGERES (35)

06-07-2019
LANDIVISIAU (29)

11-08-2019
SAINT GUYOMARD (56)

15-08-2019
CORLAY (22)

07-09-2019
BRANDIVY ETANG DE LA FORET (56)


Voir les détails
1978 Compiègne - une discipline qui s'organise

(578 mots dans ce texte )  -   lu : 2191 Fois     Page Spéciale pour impression


1- M de Torré, un concurrent "hors classement"
2 - Contrôle vétérinaire... le départ est proche
3 - Le plus jeune participant des 100 kms
4 - Le vainqueur M Faure en pleine action

Les épreuves de PICARDIE

Sous l'égide de l'A.R.T.E.P., et avec le concours de la ligue de Picardie en collaboration avec les équipages de chasse à courre Picard, s'est couru le premier raid d'endurance de la saison dans le Nord.

Deux formules pour l'épreuve de 100 kms.

Le parcours se déroulait à travers six forêts situées au nord de Paris: la forêt de Saint Gobain, forêt de Coucy le Château, forêt d'Ourscamps, forêt de Laigue, forêt de Compiègne, et forêt de Retz. Le terrain, relativement plat mais détrempé par les pluies des dernières semaines, ralentira considérablement l'allure des participants ce qui donne comme nous le verrons (cf. tableau), des moyennes plus basses qu'à l'ordinaire.

Le départ était donné le dimanche matin à huit heures dans le petit village pittoresque de Septvaux dans l'Aisne. Huit concurrents seulement prirent le départ individuellement à cinq minutes d'intervalle.

Deux formules leurs étaient proposées pour couvrir les cent kilomètres.

1) - 100 kms à parcourir avec un seul cheval (5 concurrents adoptèrent cette formule),

2) - 100 kms à parcourir avec deux chevaux nécessitant un changement de monture au km 50. (3 concurrents choisirent cette formule).

Les contrôles vétérinaires furent stricts et sur les 8 chevaux qui prirent le départ, 3 furent arrêtés définitivement sur le parcours. (2 au km 50 et 1 au km 75).

 

Lors du premier contrôle vétérinaire, situé à 25 kms du départ dans le village de Blerancourt, un arrêt de 30 mn fut imposé aux cavaliers. Le second contrôle avait lieu à Tracy le Mont où les cavaliers reposèrent leur monture pendant une heure.

50 kms au rythme des trompes de chasse.

C'est de Tracy le Mont en forêt de Laigue, que fut donné le départ de l'épreuve de 50 kms à laquelle prit par un grand nombre de boutons des équipages de chasse à courre de la région. De 5 mn en 5 mn, par équipe de deux et au son des trompes de chasse, 23 cavaliers se lancèrent sur le dernier tronçon de 50 kms. Les chevaux pour la plupart aux origines de trotteur, passèrent aisément les tests vétérinaires lors du premier contrôle à 25 kms de l'arrivée. Les cavaliers menaient leurs chevaux avec sagesse dans un esprit de participation beaucoup plus que de compétition. Ce sera pour bon nombre d'entre eux, une épreuve de contrôle clôturant la saison de chasse. L'équipage Bocquillon arrivera en tête à Longpont en couvrant les 50 kms en 2 h 45 à la moyenne de 18,18 km/h.

Le directeur de la circonscription des haras de Compiègne, M. de Torré avait pris,le départ de l'épreuve des 50 kms (2ème partie) avec son cheval personnel. En tenue de fonction, M. de Torré ouvrait la marche aux cavaliers effectuant le parcours hors classement dans un très bon temps. Sa monture arriva en parfaite condition, prouvant ainsi que le raid d'endurance est une compétition qui peut se pratiquer en toute sécurité pour les chevaux comme pour les cavaliers. Son attitude a une. valeur d'exemple, nous l'en remercions.

F. Arnaud




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :
Annonces

 Animaux : ( )
 Emplois-stages : ( )
 Matériel : ( )
 Véhicules : ( )
 Hébergements : ( )

Consulter  

Photo superu et COREMA
Landivisiau 15-16 août
Ephémérides
En ce jour...
2019
Je n'ai pas assisté à beaucoup de courses de spermatozoïdes mais j'ai donné beaucoup de départs.
(Olivier de Kersauson)
Nos partenaires

Le portail de la Région BRETAGNE

Temps : 0.0906 seconde(s)