Forums Infos
11-08-2019
SAINT GUYOMARD (56)

15-08-2019
CORLAY (22)

07-09-2019
BRANDIVY ETANG DE LA FORET (56)

22-09-2019
BANNALEC (29)

27-09-2019
PLOURIVO (22)

06-10-2019
LANMEUR (29)

12-10-2019
LE PERTRE (35)

--



Voir les détails
1993 - Coupe de France d'endurance de chevaux de trait

(654 mots dans ce texte )  -   lu : 2728 Fois     Page Spéciale pour impression

Une première s'est déroulée dans le cadre du championnat de France d'endurance de Locmaria-Berrien : la Coupe de France inter-races en trait monté. Après une défection de dernière minute des Boulonais, ce sont quatre des huit races de trait françaises qui étaient représentées : Auxois, Comtois, Percheron et naturellement Breton.

Cette course d'endurance montée sur 20 km pouvait représenter une gageure. En effet, le cheval de trait, comme son nom l'indique, est plus fait pour tirer une charge que pour la porter l Mais nos anciens utilisaient déjà leur cheval de travail comme cheval de, loisir, dans les raids hippiques des courses de pays.

Renouer avec cette tradition du cheval monté était l'un des objectifs de cette Coupe de France, organisée sous l'égide des Haras nationaux et du Stud Book du cheval breton.

Les états majors de ces deux entités étaient, d'ailleurs, au départ des 22 concurrents, dimanche matin, à 9 h.

Mais l'objectif allait bien au-delà : Depuis 1992, on avait déjà vu, en Bretagne, puis en Bourgogne, des chevaux de trait s'aligner sur des épreuves qualificatives, normalement réservées aux chevaux de selle... et s'y qualifier.

Pourquoi alors ne pas créer des épreuves officielles pour chevaux de trait et une confrontation inter-races ? C'est cet esprit qui a animé les organisateurs bretons. Le succès de l'entreprise devrait déboucher en 94 sur un additif au règlement du Comité National des Raids Equestres d'Endurance et sur la création de circuits régionaux d'épreuves de chevaux de trait,

La supériorité des juments.

Quatre étalons des Haras nationaux de Lamballe et Hennebont prenaient les premiers le départ pour ces 20 km. Mais trois d'entre eux seront éliminés au contrôle vétérinaire du 11ème km, pour récupération cardiaque insuffisante. D'une part les vétérinaires se sont montrés très prudents pour cette première, et d'autre part les étalons semblent avoir été très troublés par la présence des juments !

C'est finalement une jument percheronne qui l'emporte, QUALINE, montée par Claude Lemonde, devant deux autres juments RAPSODIE/Lionel Degrange, et BICHETTE/Estelle Drouot, toutes deux ex aequo. Ce trio nous venait de Bourgogne. Première bretonne : COCOTTE, la jument du Manoir de Kernault, dans le Morbihan, montée par Christine Le Seigneur.

A. Souet

Résultats :
1. QUALINE, C. Lemonde (Percheron); 2. RAPSODIE, L. Degrange (jument de trait); ex aequo BICHETTE, E. Drouot (Comtois); 4. COCOTTE, C. Le Seigneur (Breton); 5. TOUTOUNE, O. Griveau (Comtois); 6. QUINTONINE, J. Le Pichon (Breton); 7. BOMBARDE, J. Quéméner (Breton); 8. ROSA, B. Bartel (Percheron); 9. BIJOU. W. Verkerk (Breton); 10. ex aequo AL BANY, B. Bouilhol (Breton): AMOUREUSE DU POMMIER. B. Trutt (Comtois); 12. VESUVIO HN, A. Le Bouquin (Breton); 13. BARACOUDA, V. Girault (Breton): 14. ex aequo UTEUR, M. Marteau (Percheron); UGOLIN, M Billard (Percheron)


Bonne performance de Marianne Keriel

D'une famille au Bruguet en Locmana-Berrien où parents et enfants ont la passion du cheval, Marianne Keriel, 17 ans, a participé à la course de 160 km. Sur 42 concurrents au départ où figuraient des cavaliers confirmés, vainqueurs d'épreuves nationales et internationales, ainsi que trois des médaillés d'or au Mondial 92 à Barcelone, 22 seulement ont pu terminer à l'arrivée où Marianne Keriel s'est classée à la 13è place. Sur son cheval Jaida, propriété de Sylvie Roman.

Elle a terminé troisième des engagés bretons au championnat de France. Partie à 5 h du matin, elle était de retour à l'ancienne gare de Locmaria vers 18h30, fort éprouvée mais réconfortée par les acclamations des spectateurs et la joie de sa famille.

Marianne Kériel et son cheval Jaida, entourée par sa famine à son arrivée à l'ancienne gare de Locmaria.




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :
Annonces

 Animaux : ( )
 Emplois-stages : ( )
 Matériel : ( )
 Véhicules : ( )
 Hébergements : ( )

Consulter  

Photo superu
Plouzévédé 18 mars
Ephémérides
En ce jour...
2019
L'homme est bon, mais le veau est meilleur !
(un cannibale)
Nos partenaires

Le portail de la Région BRETAGNE

Temps : 0.1089 seconde(s)