Projet de règlement FEI pour 2005 (version française)

(7152 mots dans ce texte )  -   lu : 2854 Fois     Page Spéciale pour impression

Préambule

Le présent règlement pour l’Endurance est la 5ème édition, applicable le 1er janvier 2005. A partir de la date mentionnée ci avant, tous les autres textes couvrant le même thème, autres éditions et tous autres documents officiels émis auparavant sont caduques.

Quoique cet opuscule relate les Règles détaillées de la FEI pour réguler les Concours d’Endurance Internationaux, il doit être lu en relation avec les Statuts, le Règlement Général et le Règlement vétérinaire. Pour tout ce qui éventuellement n’aurait pas été prévu dans ce Règlement, en des circonstances inédites ou exceptionnelles, il est du devoir du Jury de Terrain et des Vétérinaires de prendre une décision dans un esprit sportif et en se rapprochant autant que possible de l’intention de ce règlement et du règlement Général de la FEI.

LE CODE FEI DE CONDUITE DU BIEN ETRE DU CHEVAL

La Fédération Equestre Internationale (FEI) souhaite que tous ceux qui sont impliqués dans le sport équestre international adhèrent au Code de Conduite de la FEI et en prennent connaissance et acceptent que, en toutes circonstances, le bien-être du cheval passe avant tout et ne doive jamais être subordonné à des influences de la compétition ou du commerce.

1. A toutes les étapes de préparation et d’entraînement des chevaux de compétition, le bien-être doit passer avant toutes les autres demandes. Ceci inclut la bonne direction du cheval, des méthodes d’entraînement, ferrage et ferrure, et les transports.

2.Les chevaux et les compétiteurs doivent être prêts, compétents et en bonne santé avant d’avoir le droit de compétition. Ceci inclut l’usage de médicament, les procédures chirurgicales qui menacent le bien-être ou la sécurité, la gestation des juments et le mauvais usage des secours.

3. Les épreuves ne doivent pas porter préjudice au bien-être du cheval. Ceci implique de faire attention aux aires de compétition, à la surface des sols, aux conditions météorologiques, à l’hébergement, à la sécurité du site et à la préparation du cheval pour le voyage de retour après la réunion.

4. Tout effort doit être fait pour s’assurer que les chevaux reçoivent une attention particulière après qu’ils aient concouru et qu’ils sont traités avec humanité quand leurs carrières de compétition sont terminées. Ceci recouvre les soins vétérinaires particuliers, les blessures de compétition, l’euthanasie et la retraite.

5. La FEI incite tous ceux qui sont impliqués danss le sport à atteindre le plus haut niveau de formation dans leur champ d’expertise. Un copie complète de ce Code peut être obtenue à la Fédération Equestre Internationale, Avenue Mon Repos 24, CH-1000, Lausanne 5, Suisse. ; Téléphone : 41 21 310 47 47. Le Code est disponible en Anglais & français. Le Code est aussi disponible sur le site web de la FEI : www.horsesport.org.

Chapitre I La Compétition

Article 800 Général

1. Un Raid d’endurance est une compétition pour tester la vitesse et la capacité d’endurance d’un cheval. Pour réussir, le compétiteur doit avoir un bonne connaissance de l’allure et de l’usage efficace et en sécurité du cheval à travers la campagne. Dans un raid d’endurance n’importe quel membre du Genus Equus compte comme « cheval ».

2. La compétition est composé d’un certain nombre de phases. A la fin de chaque phase, aucune phase ne doit dépasser 40km de long (30 km pour le niveau 3 étoiles), il doit y avoir une halte pour une inspection vétérinaire. La Commission vétérinaire devrait être consultées sur la distance de chaque phase et la durée de chaque Vet Gate. Pour une épreuve de 160km il doit y avoir au moins 5 Vet Gates plus l’inspection finale. Les phases peuvent se dérouler sur un jour ou plus.

4. Une compétition d’endurance est une compétition contre la montre. Le cheval qui finit la course dans le plus court délai sera, en général, classé comme gagnant de la compétition. Les compétitions seront organisées pour permettre aux compétiteurs d’établir leur allure pour concourir contre la montre. Cependant, à cause des conditions de course ou d’autres considérations qui pourraient contrarier le concours, le Comité d’Organisation en rapport avec le Délégué Technique, peut décider d’un temps maximum pour une section d’une phase de compétition et des heures de fermeture des Vet Gates. La longueur de la course à vitesse contrôlée et/ou l’allure dépend de circonstances particulières mais ne peut excéder 5km et il ne devrait pas y avoir plus d’une section à vitesse contrôlée et/ou allure fixe par phase de la course.

Article 801 Le Parcours

Le Délégué Technique se concertera avec le Comité d’Organisation pour aider à la création d’un parcours avec défi technique à travers la campagne en fonction des limites procurées par le terrain. Ils tenteront d’inclure des facteurs de défi technique incluant, des changements d’appui au sol, des changements de terrain, des changements d’altitude, des changements de direction et des changements de largeur de piste. Le type de terrain et les différentiels d’altitude doivent être clairement indiqués dans le programme de la compétition. En principe, le parcours ne devrait pas comprendre plus de 10% de routes à surface dures adaptées pour l ’usage d’un véhicule. En général, la partie la plus exigeante du parcours ne devrait pas être près de la fin. L’arrivée doit être assez longue et large pour autoriser plusieurs chevaux à finir en vitesse sans interférer entre eux.

Article 802 Balisage du Parcours

1. Définition

Le balisage du parcours doit être fait de telle manière qu’il n’y ait pas de doute sur la manière de progresser le long du parcours. Les marques peuvent être des drapeaux, des rubans, des pancartes, des bandes, de la peinture etc. Le concurrent doit réaliser le parcours entier de la façon mentionnée sur la carte de référencée dans l’Art. 802.4. Toute erreur de parcours doit être corrigée depuis l’endroit ou l’erreur a commencé sous peine d’élimination. Autrement, si la correction de l’erreur de parcours n’est pas possible et/ou dans le meilleur intérêt du cheval, le Jury de Terrain peut déterminer une alternative qui requerra au concurrent de réaliser un kilométrage de la même distance et type de terrain, un tel kilométrage étant effectué dans une seule phase tout en s’assurant que le concurrent passe toujours chaque Vet Gate dans l’ordre correct et dans les limites de temps imposées. En de tels cas le concurrent recevra seulement un crédit à exécution. Le concurrent peut gagner un Certificat de capacité avec une telle performance, mais ne peut pas être considéré pour la Meilleure Condition ou pour la contribution au score de l’équipe ou le classement individuel.

2. Drapeaux rouges et blancs de Délimitation

Entièrement rouges ou blancs (des deux côtés) les drapeaux de délimitation ou autres balise acceptables peuvent être utilisés pour marquer des portions précises sur tout le parcours, et pour marquer les lignes de départ et d’arrivée. Ils sont placés de telle façon qu’un concurrent doive passer un drapeau rouge à sa droite et un drapeau blanc à sa gauche. De tels drapeaux rouges ou blanc ou balises, etc… doivent être respectés où que ce soit sous peine de disqualification ( à moins que le concurrent corrige lui-même). Lorsqu’un raccourci est possible sur le parcours le Comité doit placer un commissaire pour contrôler l’endroit où le passage obligatoire doit être respecté.

3. Balises, Signaux ,etc..

Les drapeaux de direction prétendent montrer la direction générale à prendre et aider le concurrent à trouver son chemin. Ils doivent être placés de telle manière que le concurrent puisse les reconnaître sans perdre de temps. Une indicateur de distance doit être placé tous les 10 km.

2 . Plan du parcours

Chaque compétiteur aura reçu d’avance une carte ou plan montrant le tracé du parcours et l’emplacement de tous les arrêts de contrôle et les « hasards » obligatoires. 4. Départ et Arrivée Le départ et l’arrivée de chaque phase doivent être clairement et distinctement indiqués avec les signaux adéquats. Article 804 Accès au Parcours et contournement des Hasards 1. Une carte à une échelle d’au moins 1/50 000e devrait être disponible pour les concurrents. Dès que la parcours est arrêté, de préférence au briefing et en tous cas avant le départ du raid. 2. Le parcours d’une compétition d’endurance sera officiellement installé au moins une semaine avant que la compétition commence. 3. Tous hasards et signaux qui doivent être observés par les concurrents doivent être exactement en place la veille de la compétition. Après quoi ils ne peuvent pas être bougés ni modifiés par les concurrents sous peine de disqualification. En principe, la veille de la compétition, un briefing doit se tenir à l’attention les concurrents et/ou les Chefs d’Equipe.

Article 805 Modification du Parcours

Après que le parcours ait été officiellement installé, aucun changement ne sera effectué sans l’approbation du Délégué Technique et du Jury de Terrain. Dans des circonstances exceptionnelles, telles que grosses pluies ou canicule qui peuvent constituer un ou plusieurs « hasards » ou toute partie du parcours impraticable, mauvaise ou dangereuse, le Délégué Technique ou, en son absence, le Jury de terrain est autorisé à en réduire la sévérité ou à passer outre de tels hasards ou de telles parties du parcours, ou à réduire la distance si nécessaire, ou avant le départ ou durant la compétition, la compétition peut être reportée ou annulée par décision du Jury de Terrain.

Article 807 Mode de Départ

1. Les lignes de départ et d’arrivée devraient être clairement balisées avec les signaux appropriés.

2. Les chevaux ne doivent pas traverser la ligne de départ avant que signal soit donné.

3. Un officiel doit être stationné à une distance convenable du départ. Par agitation d’un drapeau rouge, il/elle peut arrêter un concurrent qui part de toute fausse façon. Sous peine de disqualification, le/la concurrente doit, retourner et repasser la ligne de départ. Mais son heure de départ sera enregistrée comme si il/elle était parti(e) lorsqu’on lui a donné le signal original.

4. L’heure de départ de tout(e) concurrent(e) qui ne s’est pas présenté(e) lui/elle même à temps pour le départ est enregistrée comme si il/elle était parti(e) à temps .Aucun concurrent ne peut partir plus tard que 15 minutes après son heure de départ sous peine de disqualification.

Article 808 Limite de Temps

1. Dans toutes les compétitions d’endurance, le Comité d’organisation, en concertation avec le Délégué Technique, doit établir une durée de course maximale. Le Comité d’Organisation, en concertation avec le Délégué Technique, peut aussi fixer des heures de fermeture pour les Vet Gates, ou mettre des limites de durée pour des sections de phases d’une compétition en accord avec les Art.800 et 807. Article 809 Chronométrage

1. Comme le temps joue une part tellement importante dans la compétition, les organisateurs s’assureront que chaque départ des concurrents et heure d’arrivée pour chaque phase chronométrée est notée soigneusement et enregistrée par des personnes tout à fait qualifiées utilisant des chronomètres synchronisés.

2 . Chaque concurrent sera muni d’une carte de chronométrage.

3. Le système de chronométrage et/ou les chronométreurs sont requis au départ et à la fin de chaque phase chronométrée pour enregistrer les temps de chaque concurrent et pour faire figurer les temps sur les cartes de chronométrage.

4.Le temps est compté depuis l’instant où le starter donne le signal du départ jusqu’à l’instant où le cheval concurrent passe la ligne d’arrivée. Le temps est compté en secondes complètes, les parts de secondes comptent comme la seconde suivante. 5. Depuis que le système de vet-gate doit être utilisé, le temps des compétiteurs doit compter de manière à compenser tout délai causé par l’examen de plusieurs chevaux arrivant simultanément.

Article 810 Plan de chronométrage

Quand un départ groupé n’est pas effectif, l’intervalle entre les heures de départ des concurrents sera à la discrétion du Comité d’Organisation. Mais, pour s’assurer que deux compétiteurs n’interfèrent pas entre eux, il est recommandé que l’intervalle ne soit pas inférieur à deux minutes.

Article 811 Allure

1. Sans autre façon que le pied à terre , entre le départ et l’arrivée de chaque phase, les concurents sont libres de choisir leur propre allure. Ils doivent diriger ou suivre leurs chevaux, mais doivent être à cheval pour passer les postes de départ et d’arrivée de chaque jour sous peine de disqualification. Un concurrent qui ne respecte pas les limites de temps indiquées sera pénalisé de disqualification.

Article 812 Programme de Compétition

1. Dans le programme qui est publié par le Comité d’Organisation de chaque Raid International d’Endurance, il n’y a pas nécessité de répéter le Règlement Général ou les Règles contenus dans cet opuscule. Il suffit de donner la catégrie de compétition, les distances, les vitesses, la durée limite et l’heure limite requise pour chaque phase, le mode de classement, les règles de départ, les méthodes utilisées pour baliser le parcours, les procédures des arrêts de contrôle, les grandes lignes du parcours et les « hasards » possibles. Il doit être indiqué si les compétitions par équipe sont à 3 ou 4 concurrents.

2. En supplément aux conditions de compétition (date limite d’inscription, lieu et heure de départ, nombre et durée des arrêts de contrôle, droits d’inscription et prix), il sera d’usage d’inclure les aspects administratifs et les facilités de transports, hébergement pour les concurrents et les grooms, les écuries, le fourrage etc…Plusieurs exemplaires du programme devraient être envoyées avec l’invitation à la Fédération Nationale de chaque pays invité.

Article 813 Concurrents en difficulté à un « Hasard » sur le Parcours.

Un concurrent en difficulté sur le parcours ou devant un »hasard » qui est en passe d’être dépassé par un concurrent suivant, doit rapidement libérer le passage. L’obstruction volontaire d’un concurrent suivant est pénalisé de disqualification.

Article 814 Concurrents éliminés/Disqualifiés pendant le Raid.

Un compétiteur éliminé ou disqualifié pour toute raison doit quitter le parcours aussitôt et n’a pas le droit de continuer a moins qu’il n’y ait pas d’autre alternative valable.

Article 815 Assistance sur le Parcours

1. L’assistance extérieure sur le parcours n’est pas autorisée à aider le concurrent à hydrater ou éponger le cheval. Le Comité d’Organisation peut indiquer dans le programme que l’assistance ci-dessus mentionnée peut seulement être donnée à des endroits spécifiques qui seront indiqués sur la carte disponible aux compétiteurs comme prévu.

Art 804.

1. L’accès à l’eau et/ou à l’approvisionnement en point d’assistance doit être prévu au moins tous les 10 km. Le/la concurrent(e) peut être assisté(e) pour ajuster son équipement et pour remonter, ou il/elle peut lui être donné à la main tout ce dont il/elle a besoin (eau, nourriture, équipement).

2. Avant le départ et après l’arrivée aux arrêts de contrôle ou inspections vétérinaires, il est autorisé d’aider le concurrent et d’assister son cheval (grooms, eau, etc..).

3. En tout cas, par exemple après une chute ou si le concurrent est séparé de son cheval, ou en cas de perte ou de déferrure, il/elle peut être aidé(e) à récupérer son cheval, à remettre les fers et à remonter, ou il/elle elle peut recevoir à la main toute partie de son équipement, et ceci pendant qu’elle est à terre ou à cheval.

4. En cas de doute, le Jury de Terrain prend la décision définitive et cette décision n’est pas sujet à appel.

Article 816 Assistance interdite

1. Toute assistance à l’extérieur autre que celle établie Art.815.1 est interdite sous peine de disqualification. Toute intervention par un tiers, qu’elle soit sollicitée ou non, dans l’objectif de donner avantage au concurrent ou à son cheval, est considérée comme assistance interdite.

2. En particulier, ce qui suit est interdit : – être suivi, précédé ou accompagné sur toute partie du parcours par tout véhicule, bicyclette, piéton ou cavalier hors compétition. – Avoir quelqu’un à un « hasard » pour encourager les chevaux par tous moyens quels qu’ils soient. - couper les fils de clôture, démanteler un partie de clôture ainsi que de nettoyer un chemin ou de couper des arbres. 3. L’usage d’un téléphone portable est permis. Tout autre système de communication entre les concurrents et membres/officiels d’une équipe doit être approuvé par le Jury de terrain le jour de la compétition.

Article 817 Tenue

1. La protection céphalée, d’un standard endurance/équestre reconnu sécurisé de façon adéquate, est obligatoire dans toutes les compétitions d’Endurance.

2. La Tenue doit être appropriée et ne pas être au détriment de l’image de l’Endurance Equestre. Il est fortement recommandé pour toutes les compétitions d’endurance et il est obligatoire aux Championnats et CEIOs de porter la tenue suivante : - culottes ou jodhpurs ou collants d’équitation. - les chaussures sans talons sont permises seulement avec utilisation d’ étriers cages ou similaires, - une chemise avec un col, - pour les cérémonies, une tenue uniforme avec un couvre chef approprié, de protection à cheval, casquette de chasse ou casque reconnu et avec des vestes à longues manches ou coupes vent, chemise et cravate d’équipe (ou équivalent) est exigé, - par mauvais temps, une tenue appropriée peut être ajoutée.

Article 818 Sellerie et Équipement

1. En principe, il n’y a pas de restriction pour la sellerie, mais la sellerie doit être en bon état et doit convenir au cheval. Les rennes fixes/les rennes allemandes sont interdites.

2. Un équipement de sécurité spécifique peut être requis dans le programme de la compétition.

3. Cravaches et éperons sont prohibés.

Article 819 Cruauté

1. Tout acte ou suite d'actions qui, de l’avis du Jury de Terrain peuvent clairement et sans aucun doute être définis comme cruauté seront pénalisés de disqualification et l’individu concerné sera l’objet d’un rapport à la FEI.

2. Les rapports de telles actions doivent être accompagnés autant que possible par les signatures et adresses des témoins des actions. Les rapports doivent être donnés au Jury de Terrain ou au Secrétariat du Comité d’Organisation dès que possible.

Article 820 Poids

1. Pour les réunions à 3 et 4 étoiles, en Championnats, CEIOs et CEIs, le poids minimum à cheval doit être de 75kg. Dans les évènements 1 et 2 étoiles, le poids minimum est de 70kg.

2. Il n’y aura pas de poids minimum en compétitions Jeune Cavalier et/ou Junior.

1. Quand un poids minimum est requis, le contrôle de poids doit être effectué avant le départ et,où c’est possible, après l’arrivée et au hasard sur le parcours ;

2. Aucune perte de poids n’est permise sur l’équipement. Les cavaliers sont autorisés à perdre un maximum de 2% de leur poids pendant le raid.

3. Les organisateurs doivent procurer une bascule qui peut et qui a été calibrée.

Article 821 Classement

1 . Individuels

Dans une compétition d’endurance, le vainqueur est celui qui a le meilleur temps. Le programme de la compétition doit clairement définir le mode de classement.

2 . Equipes

L’équipe gagnante est l’équipe avec le meilleur temps après addition du classement final des trois concurrents les mieux placés de l’équipe. En cas d’égalité, l’équipe gagnante sera celle dont le troisième concurrent a le meilleur temps. Dans l’hypothèse où seulement deux membres d’une ou plusieurs équipes sont classés, ces équipes seront placées à la suite des équipes à trois membres classés.

3. Botte à botte

Quand deux ou plus de concurrents, qui étaient partis ensemble, ont obtenu le même temps de course écoulé, ils sont classés d’après leur ordre de passage sur la ligne d’arrivée.

4. Disqualification, Retrait ou Elimination

La disqualification, le retrait ou l’élimination d’une des phases de la compétition entraîne disqualification, retrait ou élimination du classement général. Si un cheval est retiré de la compétition à un vet-gate, il doit être présenté à l’inspection vétérinaire dans les 30 minutes après le retrait. Si le retrait survient sur le parcours le cheval doit être inspecté par un membre de l’équipe vétérinaire dès qu’il retourne à la base du raid.

 

Chapitre II Les Officiels pour les Réunions d’Endurance

Article 822 Devoirs des Officiels

1. Jury de terrain

1.1 Le Jury de Terrain supervisera tous les arrangements faits par le Comité d’Organisation pour le jugement, le contrôle vétérinaire et le chronométrage de la compétition d’Endurance.

1.2 Le Comité d’Organisation engagera l’assistance et autres officiels, stewards et vétérinaires, d’après le nombre d’inscriptions, mais le Jury de Terrain devra tester le contrôle complet de la compétition.

2. Délégué Technique

2.1 Le Délégué Technique doit, en coordination avec le Comité d’Organisation, contrôler et approuver les dispositions du parcours. Le Délégué Technique doit approuver les arrangements pour la conduite de la réunion : pour les examens et inspections des chevaux ; pour le logement des chevaux et cavaliers et pour l’intendance de la réunion.

2.2 Le Délégué Technique supervisera le briefing et la conduite du personnel technique.

2.3 Le Délégué Technique recherchera et rapportera tout au Jury de Terrain et le conseillera pour toute décision qui serait à requérir.

2.4 Jusqu’à ce que le Délégué Technique ait rapporté au Jury de Terrain qu’il est satisfait avec les arrangements , l’autorité du DéléguéTechnique sera absolue. Après quoi le Délégué Technique continuera à superviser la conduite technique et administrative de la réunion et conseillera ou assistera le Jury de Terrain, la Commission Vétérinaire et le Comité d’Organisation.

2.5 Dans une réunion 3 étoiles ou de moindre niveau, le Délégué Technique, si convenablement qualifié, peut aussi rendre service au Jury de Terrain.

2.6 Dans une réunion 4 étoiles, le Délégué Technique doit être étranger.

3. Commission vétérinaire

3.1 La commission Vétérinaire a le contrôle total sur tous les sujets concernant la santé et le bien-être du cheval. Le Règlement Vétérinaire FEI s’applique à tout raid International d’Endurance.

1. Chef steward

2.1 Le Chef Steward est responsable de l’organisation de l’intendance au cours de la réunion.

2.2 Le Chef Steward doit s’assurer que la sécurité des écuries est adéquate pour le niveau de la réunion et que des intendants sont disponibles à chaque Vet Gate.

2.3 Le Chef Steward assiste le Comité d’Organisation, le Jury de Terrain et le Délégué Technique pour assurer un déroulement coulant de toutes les fonctions définies pendant une compétition telles que les cérémonies d’ouverture et de fermeture ou de toute fonction organisée requise dans la compétition.

2.4 Le Chef Steward est responsable de la sécurité complète et du bien-être des participants à la réunion. Il/elle doit être en liaison avec le Président du Jury de Terrain, le Délégué Technique et le Président de la Commission Vétérinaire.

3. Comité d’Appel Les devoirs du Comité d’Appel sont tels que contenus dans le Règlement Général (voir Art. 164, 170-174) et dans le Règlement Vétérinaire.

 

Article 823 Officiels requis pour les Réunions Internationales d’Endurance

1. Championnats du Monde

1.1 Le Jury de Terrain doit être constitué d’un Président et d’au moins deux membres choisis dans la liste FEI des juges d’Endurance, l’un d’entre eux doit être étranger, appointé par le Comité FEI d’Endurance après consultation du C.O.Tous les juges doivent être des juges d’endurance expérimentés.

1.2 La Commission Vétérinaire est constituée d’un Président et d’un vétérinaire pour 15 chevaux. Au moins la moitié des membres doit être étrangère, appointée par le Comité d’Endurance après consultation du C.O. Tous les membres doivent être des vétérinaires d’Endurance expérimentés.

1.3 Le Délégué Technique Etranger doit être choisi dans la liste des délégués Techniques d’Endurance (Juges d’Endurance, Vétérinaires) et appointés par le Comité d'Endurance FEI après consultation du C.O.

1.4 Le Chef Steward doit être choisi dans la liste FEI des Chefs Stewards et sera appointé par le C.O.

1.5 Le Comité d’Appel : Le Règlement Général, Art. 164 s’applique.

2 Jeux Régionaux et Championnats Continentaux pour Seniors, Jeunes Cavaliers et/ou Juniors et autres Réunion d’Endurance 4 Etoiles

2.1 Le Jury de Terrain doit être constitué d’un Président et de deux membres choisis dans la liste des FEI des Juges d’Endurance, l’un d’entre eux doit être Etranger, appointé par le Comité d’Endurance FEI après consultation du C.O.

2.2 La Commission Vétérinaire sera constituée d’un Président et d’un vétérinaire pour 15 chevaux.. Au moins la moitié des membres doit être étrangère, choisie dans la liste FEI des vétérinaires d’Endurance et appointée par le Comité d’Endurance FEI après consultation du C.O. Tous les membres doivent être des vétérinaires expérimentés d’Endurance .Règlement (voir Art. 1011 et 1019).

2.3 A une réunion CEI 4 Etoiles, les vétérinaires Traitants doivent être approuvés par le Comité d’Endurance FEI après consultation du Comité Vétérinaire FEI. A une réunion FEI 4 Etoiles, il doit y avoir un minimum d’1 Vétérinaire Traitant pour 20 chevaux en compétition.

2.4 Le Délégué Technique Etranger doit être choisi dans la liste FEI des délégués Techniques FEI (Juges d’Endurance, Vétérinaires) et appointés par le Comité d’Endurance FEI après consultation du C.O. 2.5 Le Chef Steward doit être choisi dans la liste FEI des Chefs Stewards et sera appointé par le C.O.

2.6 Comité d’Appel : Le Règlement Général, Art .164 s’applique.

3 CEIOs, Réunions d’Endurance 3 étoiles

3 .1 Le Jury de Terrain doit être constitué d’un Président et d’un Juge Etranger choisi dans la liste des Juges d’Endurance et appointés par le C.O.Les autres membres, s’il y en a, peuvent être des Juges Nationaux d’Endurance appointés par le C.O.

3.2 La Commission Vétérinaire doit être constituée d’un Président et d’un autre membre de la liste FEI des vétérinaires d’Endurance appointés par le C.O. L’un d’eux doit être étranger. Tous les autres membres doivent être des vétérinaires expérimentés d’Endurance et appointés par le C.O. 3.3 Pour un CEI 3 Etoiles, il doit y avoir un minimum d’un Vétérinaire Traitant pour 30 chevaux en compétition.

3.4 Le Délégué Technique doit être choisi dans la liste des Délégués techniques d’Endurance (Juges d’Endurance, Vétérinaires) et appointés par le C.O. Le Délégué Technique peut agir comme membre du Jury de Terrain une fois que la commission commence.

3.5 Le Chef Steward doit être choisi dans la liste FEI des Chefs Stewards et appointé par le C.O. 3.6 Un Comité d’Appel n’est pas requis. 4 Réunions d’Endurance 2 Etoiles

4.1 Le Jury de Terrain doit être constitué d’un Président . Les autres membres peuvent être des Juges Nationaux d’Endurance expérimentés.

4.2 La Commission Vétérinaire doit être constituée d’un Président et d’un autre membre de la liste FEI des vétérinaires d’Endurance appointés par le C.O.L’un d’eux doit être étranger. Tous les autres membres doivent être des vétérinaires expérimentés d’Endurance et appointés par le C.O.

4.3 Pour un CEI 3 Etoiles, il doit y avoir un minimum d’un Vétérinaire Traitant pour 50 chevaux en compétition.

4.4 Le Délégué Technique doit être choisi dans la liste des Délégués techniques d’Endurance (Juges d’Endurance, Vétérinaires) et appointés par le C.O.

4.5 Le Chef Steward doit être choisi dans la liste FEI des Chefs Stewards et appointé par le C.O.

4.6 Un Comité d’Appel n’est pas requis.

5 Réunions d’Endurance une Etoile

5.1 Le Jury de Terrain peut être National, appointé par le C.O.

5.2 La Commission vétérinaire sera constituée d’un Président et d’un membre choisi dans la liste des La Commission Vétérinaire doit être constituée d’un Président et d’un autre membre de la liste FEI des vétérinaires d’Endurance appointés par le C.O. Les autres membres doivent être des vétérinaires expérimentés d’Endurance et sont appointés par le C.O.

5.3 Pour un CEI 3 Etoiles, il doit y avoir un minimum d’un Vétérinaire Traitant pour 50 chevaux en compétition.

5.4 Le Délégué Technique doit être choisi dans la liste des Délégués techniques d’Endurance (Juges d’Endurance, Vétérinaires) et appointés par le C.O.

5.5 Le Chef Steward peut être un officiel Nationalet appointé par le C.O.

5.6 Un Comité d’Appel n’est pas requis. Chapitre III Définition des Réunions d’Endurance Article 824 Catégories de raids d’Endurance Les Raids Internationaux d’Endurance sont divisés entre : CEI (Concours de Raids d’Endurance International), CEIO (Concours de Raid International d’Endurance Officiel) ; Les Raids Internationaux d’Endurance spécifiés ci-dessous sont régulés par le Règlement Général de la FEI et par les règles de cet opuscule. Selon le degré de difficulté (« hasards », distances, vitesses, longueurs du parcours), ils sont divisés en :

1 CEIs

1.1 Ils doivent se conformer avec les recommandations du Règlement Général et les Règles pour l’Equitation d’Endurance.

1.2 Dans ces Raids,i l doit y avoir seulement un classement officiel individuel.

1.3 Quand il y a une compétition par équipe, ça ne doit pas être considéré comme une compétition d’ Equipe Officielle et chaque membre de l’équipe sera automatiquement considéré comme un concurrent individuel. Le nombre d’équipes qui peut être accepté est à la discrétion du Comité Organisateur. Les Equipes peuvent être constituées de trois ou quatre concurrents pas nécessairement de la même nationalité.

1.4 Les CEIs figurent dans le Calendrier FEI d’après le nombre de jours de compétition et la longueur du parcours. Les CEIs sont divisés en quatre niveaux d’étoiles différents comme suit :

4 Etoiles : Championnats Seniors d’un minimum de 160km en un jour, Championnats Junior de 120km en un jour, Finales de Coupe du Monde et finales de séries des raids principaux approuvés par le Comité d’Endurance FEI. Cependant pour les Championnats Régionaux le CO peut mettre en application un changement de distance pour prendre en compte les conditions climatiques locales.

2 Etoiles : Tous les Raids de 120km et plus en un jour ou entre 40 km et 79 km sur deux jours ou plus.

1 Etoile : Tous raids entre 40km et 79km en un jour. Rythme cardiaque maximal aux Vet Gates et Inspection Finale

- 4 Etoiles : récupération à 64bpm dans les 30 minutes

- 3 Etoiles : récupération à 64bpm dans les 30 minutes

- 2 Etoiles : récupération à 64bpm dans les 20 minutes

- 1 Etoile : récupération à 56 bpm dans les 20 minutes avec un Vet gate tous les 30km (maximum) Le critère de pulsations peut être diminué pendant le raid si, de l’opinion de la Commission Vétérinaire en consultation avec le Président et le Jury de Terrain et le DT, il croient qu’il y a danger pour le bien être des chevaux lors de la réunion.

2. CEIOs

2.1 Ils doivent se conformer aux recommandations contenues dans le Règlement Général et les Règles de l’Equitation d’Endurance.

2.2 Dans un CEIO, il doit y avoir un classement individuel et un classement par équipe. Chaque nation ne peut inscrire qu’une équipe. Un minimum de trois équipes est nécessaire pour la compétition par équipe pour être considérée comme compétition officielle par équipe. Chaque équipe doit être composée d’un minimum de trois et d’un maximum de quatre concurrents de la même nationalité. Les trois meilleurs résultats seront pris en compte pour le classement final. Dans l’hypothèse où seulement deux membres d’une équipe ou plus sont classés, ces équipes seront placées dans l’ordre après les équipes avec trois membres classés.

3. Championnats 

Les Championnats de Raids d’Endurance doivent se conformer aux recommandations contenues dans le Règlement Général et les Règles de l’Equitation d’Endurance. 

4. Jeux régionaux 

Les Raids d’Endurance aux Jeux Régionaux doivent se conformer aux recommandations édictées par les différentes Associations de Jeux Régionaux affiliées au CIO. 

Article 825 Qualification 

1. Toute personne dans l’année ou elle atteint son 14ème anniversaire et qui est dûment autorisée par sa fédération Nationale est autorisée à prendre part à tout raid d’Endurance (CEIs, CEIOs et Championnats), comme individuel ou comme membre d’une équipe. 

2. Pour être qualifiés, les chevaux doivent avoir au moins 6 ans . Cependant, pour les CEIOs et Championnats , les chevaux doivent avoir 7 ans. Les juments en gestation avancée évidente, ou suitées ne peuvent être inscrites.

3. Procédure de qualification

3.1 Pour être qualifié à participer dans tout Championnat Senior ou tout autre CEI****, un cavalier/cheval ensemble doit avoir accompli un CEI***(ou plus) sur la même distance que le championnat/CEI**** dans les 24 mois avant la date de clôture des entrées nominatives.

3.2 Si le couple cavalier/cheval ne s’est pas qualifiés ensemble comme au 3.1 ci-dessus, pour participer à tout Championnat Senior ou tout autre CEI****, un cheval doit avoir accompli un CEI*** sur la même distance que le championnat/CEI**** dans les 24 mois avant la date de clôture des entrées nominatives et le cavalier doit avoir accompli 3 raids d’endurance (au moins l’un d’entre eux CEI*** ou au dessus) sur la même distance que le Championnat/CEI**** dans l’année en cours ou les 3 années qui précédent la réunion.

3. Dépenses & Privilèges.

Le Comité Organisateur des Championnats du Monde et Continentaux peuvent accepter la responsabilité de prendre en charge les voyages et dépenses de vie de tous concurrents, chevaux, grooms et officiels d’équipe(Chef d’Equipe et Vétérinaires) à inviter d’après les règles depuis le jour précédent la Première Inspection Vétérinaire jusqu’au jour après la fin des Championnats. Ceci doit être publié dans le programme.

Article 827 Inscriptions

1. Le Règlement Général s’applique (voir Annexe I).

2. Aucun concurrent ne peut actuellement concourir avec plus d’un cheval en tout Raid d’Endurance.

3. Dans les Championnats, beaucoup de chevaux de réserve , autorisés par le Comité Organisateur, peuvent voyager jusqu’à la réunion mais un hébergement pour un minimum de 2 chevaux de réserve peut être procuré. Cependant, tous les chevaux doivent être dans la liste des Inscriptions Nominatives.

Article 828 Déclaration des partants

1. Les Chefs d’Equipe doivent déclarer par écrit au Secrétariat de l’Organisation les noms des concurrents et des chevaux alloués aux concurrents partants définitifs, choisis parmi ceux régulièrement inscrits dans les formes d’inscriptions officielles.

2. Les Déclarations de partants par le Chef d’Equipe ou son/sa représentant(e) aura lieu dans l’heure qui suit l’inspection vétérinaire des chevaux.

3. Substitutions

3.1 Substitutions après les Inscriptions Définitives : Après que les Inscriptions Définitives aient été envoyées, la substitution des chevaux et/ou des concurrents depuis leur liste d’Entrées Nominatives de leur propre pays peut seulement être faite avec la permission des Fédérations nationales des cavaliers et du C.O.

3.2 Les substitutions en cas d’accidents ou maladie : en cas d’accident ou maladie d’un concurrent ou d’un cheval, où un tel accident ou maladie rend impossible pour ce concurrent ou cheval de prendre part dans la compétition, survenant entre les déclarations de partants et le départ de la compétition ; les substitutions peuvent être faites jusqu’à 3 heures avant le départ de la compétition. Les conditions suivantes doivent être réunies ;

1) Un certificat de condition d’un praticien officiellement reconnu pour le cavalier, et d’un vétérinaire pour le cheval, et

2) Permission du Président du Jury de Terrain. Un concurrent ou un cheval ou les deux peuvent seulement être remplacés par un autre concurrent ou cheval ou par un couple concurrent/cheval pris parmi ceux qui ont passé avec succès la Première Inspection Vétérinaire.

3.3 A tout championnat ou tout autre CEI**** les chevaux peuvent aussi être substitués par la fédération Nationale du cavalier avec des chevaux qui ont été inclus dans les Inscriptions Nominatives de cette Fédération nationale.

4. Cartes vétérinaires individuelles 

Les cartes vétérinaires individuelles (vet cards) doivent être sorties avant la première inspection et être complétées après chaque inspection.

5. Inspection Finale

5.1.L’heure et la méthode de l’Inspection Finale doit être indiqué dans le programme et communiqué à tous les participants du premier briefing.

5.2 En tous cas, les pulsations doivent être prises et enregistrées sur la carte vétérinaire dans la durée limite indiqué dans le programme.

5.3 Cette inspection est pour déterminer si le cheval est toujours apte à être monté après une période de repos normale et il inclura le même contrôle que les inspections sur le parcours. Chaque cheval sera revu au regard de sa carte vétérinaire.

5.4 Le trotting final doit être effectué sous contrôle de trois vétérinaires qui, par vote secret individuel, opteront pour le succès ou la défaillance et communiqueront leur vote directement à un membre du Jury de Terrain . Chacun des trois vétérinaires peut faire appel à un second trotting en priorité sur le membre du jury de terrain qui peut requérir que le cheval trotte encore. Le décision par rapport au trot est basé sur la majorité du vote et est définitive.

5.5 dans les compétitions d’Endurance de 160km en un jour ou d’une moyenne de 100km en plusieurs jours, tous les chevaux en compétition doivent rester dans l’aire d’écurie du raid pour se tenir sous supervision vétérinaire au moins 24 heures après l’heure d’arrivée ou pour une plus courte période si la commission Vétérinaire en charge autorise un départ plus précoce.

6. Autres Inspections

Les autres inspections peuvent être effectuées par le Jury de Terrain et les vétérinaires officiels sur tous ou tout cheval sélectionné au hasard à tout moment du parcours ou de la compétition.

Article 831 Récompense de la Meilleure Condition

Le CO peut organiser une Récompense de la Meilleure Condition aux réunions FEI d’Endurance. Le propos de cette Récompense est de trouver le cheval qui est dans la meilleure forme en ayant réussi l’épreuve et été classé parmi les meilleurs chevaux ( les dix premiers chevaux au maximum). Un cheval peut être présenté à la Récompense de la Meilleure Condition seulement s’il a terminé avec succès la compétition dans un temps de course qui est compris dans un pourcentage du temps du vainqueur qui a été décidé par le Jury de Terrain. Les chevaux qui entrent dans la Récompense de la Meilleure Condition sont réputés être toujours en compétition jusqu’à ce que la fin de la cérémonie de remise des prix de la récompense de la Meilleure Condition. Les concurrents ne sont pas obligés de présenter leur cheval à la Récompense de la Meilleure Condition. Il est recommandé que tous les participants à la Récompense de la Meilleure Condition soient assujettis à un contrôle de médication.

Article 832 Traitement Vétérinaire pendant la compétition (A voter, s’ils souhaitent communiquer cette requête ainsi…)

Aucun traitement vétérinaire ne peut être administré à un cheval pendant la compétition sans l’approbation écrite de la Commission Vétérinaire. La compétition des chevaux se termine deux heures après que le cheval ait passé la ligne d’arrivée sauf si le cheval est présenté pour la Récompense de Meilleure Condition (voir article 831. Les traitements autorisés n’affectent pas le classement des chevaux.

Article 833 Récompenses

1. Une récompense doit être donnée à tous les concurrents qui terminent la course classés.

2. Il n’y a pas de valeur minimale pour les récompenses dans les Raids d’endurance.

3. Pour distribution de prix en monnaie, se référer à l’Article 128, 12 et 130 du Règlement général. Article 834 Cérémonies de Remise de Prix La Commission Vétérinaire peut exclure tout cheval en mauvais état de la participation à la cérémonie de remise des prix.

 

 

Annexe I

Article 121 Inscriptions 

Voir le Règlement Général de la FEI 

Annexe II Promotion des Juges (RG Art.149-150) 

Candidat juge international

1. La FEI entretient une liste de Candidats Juges Internationaux qualifiés, qui ont été recommandés par leurs FNs et acceptés par le Comité endurance FEI.

2. Les qualifications de Candidat Juge International se font comme suit :

2.1 Avoir agi comme membre d’un Jury de Terrain ou Comité d’appel à un CEI ou comme Président de Jury de Terrain à des Epreuves Nationales pendant l’année en cours ou la précédente.

2.2 Parler l’une des deux langues officielles ;

2.3 Avoir été qualifié à un cours FEI pour Candidats Juges.

2.4 Avoir agi comme membre d’un Comité Organisateur ou comme assistant du Chef Steward à deux Epreuves, de préférence Internationales .

2.5 Avoir de préférence moins de 60 ans.

Juges Internationaux

1. La FEI entretient une Liste de juges Internationaux qualifiés recommandés par leurs FNs et acceptées par le Comité FEI d’ Endurance .

2. Les qualifications de Juges se font comme suit :

2.1 Avoir agi au moins deux fois en 4 ans comme membre d’un Jury de Terrain ou de Comité d’Appel ou comme Délégué Technique à un CEI, CEIO ou à un Championnat.

2.2 Avoir servi comme Candidat Juge pendant au moins deux ans et deux saisons complètes.

2.3 Parler un des deux langues officielles.

2.4 S’être qualifié lors d’un cours FEI pour les juges Internationaux.

 

 

Annexe III Vet Gate

1.Les Contrôles Vétérinaires au cours d’un Raid d’Endurance

Le Vet Gate en temps limité a prouvé être le meilleur contrôle vétérinaire et est maintenant institué internationalement.

2. Comment fonctionne un Vet-Gate ?

Un cavalier vient au Vet-Gate. Un chronométreur inscrit l’heure d’arrivée. Le temps de course est alors arrêté jusqu’à ce que le cavalier présente son cheval à l’entrée de l’aire vétérinaire (« dans les temps ») pour qu’il soit contrôlé par les vétérinaires. A ce moment les pulsations du cheval ne doivent pas dépasser 64, autrement il est renvoyé. Les chevaux qui sont renvoyés ont l’opportunité d’être à nouveau contrôlés plus tard par les vétérinaires. Le « dans les temps » compte comme acquis quand le vétérinaire a confirmé que le critère de pulsation a été satisfait. Les chevaux qui ne réunissent pas les critères de pulsation sont éliminés. Le « tenu » commence quand le cavalier demande à voir le vétérinaire (« dans les temps »), en procurant les résultats des pulsations de son cheval. La durée de chaque « tenu » est décidé d’avance et sera annoncée dans le programme ou au briefing. Il est recommandé que, en principe, les « tenus » ne soient pas plus longs que 40 minutes et plus courts que 15 minutes. Pour calculer le hors temps la durée du « tenu » est ajouté au « dans les temps ».

3. Organisation d’un vet-gate

Une très bonne organisation, l’abondance de place et suffisamment d’officiels sont des plus importants dans les Vet-Gates. L’idéal serait d’avoir les officiels suivants pour les tâches décrites ci-dessous à chaque Vet Gate.

4. Secrétaires vétérinaires

Les secrétaires vétérinaires inscrivent les indications vétérinaires sur :

1) la carte vétérinaire

2) le formulaire vétérinaire

Remarques : Les formulaires vétérinaires sont les archives des vétérinaires du groupe d’abord parce que ils ont le même « dans les temps » et auront donc le même « hors temps »




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :
Annonces

 Animaux : ( 1 )
 Emplois-stages : ( )
 Matériel : ( )
 Véhicules : ( )
 Hébergements : ( )

Consulter  

Photo superu
Corlay 12 juin chpt de FRANCE
Ephémérides
En ce jour...
2019
Il n'y a pas d'hommes cultivés, il n'y a que des hommes qui se cultivent.
(Maréchal Foch)
Nos partenaires

Le portail de la Région BRETAGNE

Temps : 0.188 seconde(s)